fleche texte

Accompagnant Educatif et Social

Diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social (DEAES)

 

Taux de réussite IRFASE en 2016 : 100%

Contacts                                                                                                                               

Isabelle PANIC, coordinatrice de formation                                                                         

Séverine DEBORD, assistante de formation

email : severine.debord@irfase.com

 

Niveau 5

  • Réunion collective DEAES le jeudi 9 mars 2017, mardi 18 avril  2017 et jeudi 11 mai 2017 de 9h30 à 12h30.
  • Les épreuves écrites et orales auront lieu au cours du mois de juin 2017 et début septembre 2017
  • Date limite du dossier : 1er juin 2017
  • Prochaine rentrée prévue mi septembre pour une fin de formation en novembre 2018
  • Pour toutes demandes complémentaires, merci de contacter directement l’assistante de formation.

 

Le métier

L’Accompagnant Educatif et Social exerce ses fonctions à mi-chemin entre le médical et le social. Il se situe à la frontière de l’éducatif et du soin. Il doit prendre en compte le Sujet, ses désirs, ses besoins, sa dépendance, son environnement familial, institutionnel et social.

Le décret n°2016-74 du 29 janvier 2016, relatif au diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social réforme le DEAVS, le DEAMP et la fonction d’Auxiliaire de vie scolaire. Ce parcours de formation constitue ainsi un diplôme unique de niveau V en travail social en intégrant des dimensions éducatives, sociales et médico-sociales.

Le champ d’intervention de l’Accompagnant Educatif et Social (AES) est large. Il s’étend de la prise en charge des personnes en situation de handicap de tout âge à celle des personnes âgées dépendantes. Selon la spécialité choisie, il peut intervenir au domicile, en établissement social ou médico-social ou dans le cadre de l’inclusion scolaire et péri-scolaire.

A travers les soins, les actes de la vie quotidienne (toilettes, repas, activités éducatives, activités scolaires et péri-scolaires il apporte une présence relationnelle attentive et matérielle à des personnes ayant peu d’autonomie physique ou psychique. Cela suppose une réelle qualité de contact (y compris non verbal), un engagement éducatif et social qui se concrétise dans un accompagnement individualisé. Cet accompagnement est mené au niveau de l’équipe dans le cadre d’une collaboration partenariale et pluridisciplinaire.

Les engagements pédagogiques

Convaincue qu’une approche participative de la formation permettra à chacun de s’approprier la méthodologie participative défendue dans le travail social, il s’agira de développer les mises en situation et les articulations entre approches disciplinaires et situations pratiques ; le portage de projets et les principes fondateurs de l’empowerment afin de favoriser une posture du travailler «avec» plutôt que « pour».

Ainsi, les valeurs constitutives du projet pédagogiques sont fondées sur :

  • La formation comme contribution à la promotion intégrative et citoyenne des personnes accompagnées,
  • La possibilité pour chacune des personnes en formation de pouvoir exercer leur contribution citoyenne au fonctionnement de l’institution et dans la Cité
  • Le développement en chacun d’une posture professionnelle réflexive et consciente de sa responsabilité dans la construction de ce qui fait norme.

Durée

Le parcours de formation préparant au Diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social (DEAES) est proposé, sur une amplitude de 12 mois à 24 mois maximum.

C’est une formation en alternance avec les sites qualifiants à raison de :

  • 525 heures de formation en centre (intégrant une période de 14 heures de détermination de parcours et de 7 heures de validation et de l’acquisition des compétences).
  • et de 840 heures de stage pour les étudiants effectuant la totalité du parcours de formation.

Contenu

La formation théorique est constituée d’un socle commun avec  4 domaines de compétences et comprend  4 domaines de formation :

DF 1 « Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale »

dont 126 Heures d’enseignement socle et 14 H d’enseignement de spécialité,

DF 2 « Accompagner la personne au quotidien et dans la proximité »

dont 98 Heures d’enseignement socle et 63 H d’enseignement de spécialité,

DF 3 « Coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés »
dont 63 Heures d’enseignement socle et 28 H d’enseignement de spécialité,

DF 4 « Participer à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne »
dont 70 Heures d’enseignement socle et 42 H d’enseignement de spécialité,

Les spécialités proposées dans le cadre du  DEAES sont :

  • Accompagnement de la vie à domicile,
  • Accompagnement de la vie en structure collective,
  • Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire,
  • temps de formation théorique : 525 heures d’enseignement théorique (intégrant une période de 14 heures de détermination de parcours et de 7 heure de validation et de l’acquisition des compétences).
  • temps de formation pratique : 840 heures en site qualifiant

Compte tenu des dispenses et allégements possible, il sera proposé un parcours individualisé adapté aux acquis antérieurs (diplôme et expérience professionnelle).

Pour les étudiants, le dispositif de formation proposé est au rythme d’environ une semaine à deux semaines par mois de formation  théorique en ses locaux et de 2 à 3 semaines de formation pratique.

Concernant la formation pratique, soit l’expérience en site qualifiant, deux modalités sont proposées selon les profils des étudiants :

  • Pour les étudiants en voie directe, la formation pratique s’exerce dans deux lieux professionnels à raison de 420 heures pour chaque stage.
  • Pour les étudiants en cours d’emploi, la formation pratique se déploie pour 700 heures auprès de leur propre employeur et pour 140 heures dans un autre milieu professionnel (hors employeur).

Quel que soit le statut des étudiants, il sera exigé que les deux expériences pratiques se déroulent auprès de deux publics accompagnés présentant des problématiques différentes et relevant de politique sociale distincte.

Conditions requises à l’inscription

Les candidats à la formation d’Aide Médico-psychologique doivent :

1 – être âgé de 18 ans à l’entrée en formation. Aucun diplôme n’est exigé.

2 – Avoir retourné un dossier d’inscription dûment complété.

3 – Avoir passé avec succès les épreuves de sélection écrites et orales organisées par l’IRFASE.

Les dispenses

Comme prévu dans l’article 4 de l’arrêté du 29 janvier 2016 sont dispensés de l’épreuve d’admissibilité.

– Les candidats titulaires de l’un des titres ou diplômes dont la liste est fixée par le ministre chargé des affaires sociales.

– Les lauréats de l’Institut de Service Civique.

Des dispenses pour les épreuves d’entrée en formation sont prévues par l’article 5 de l’arrêté du 29 Janvier 2016, sont concernés :

les candidats qui seront titulaires du DEAES et qui souhaiteront obtenir une spécialité différente de celle acquise au diplôme ;

– les titulaires du DEAVS ou du DEAMP qui souhaiteront s’inscrire dans une autre spécialité que celle acquise au titre de leur diplôme. Ils seront alors tenus de passer un entretien avec le responsable de la formation pour vérifier la cohérence de leur demande.

Entrée en formation

La formation peut être suivie :

dans les effectifs subventionnés : dispositif financé par le Conseil Régional, Pole Emploi.

en situation d’emploi (effectifs non limités) :

Si vous souhaitez devenir salarié à l’occasion de votre formation, vous pouvez être rémunéré et le coût de la formation sera alors financé dans le cadre d’un Contrat de professionnalisation à trouver (aide à la recherche par l’institut).

Si vous êtes déjà salarié, vous pouvez suivre votre formation en étant rémunéré dans le cadre de l’un des dispositifs suivants : Cours d’emploi, Congé individuel de formation.