fleche texte

Assistant de Service Social

Taux de réussite IRFASE 2016 : 84%

Contacts

Nadia DIARD, coordinatrice de formation

Lydia GICQUEL, assistante de formation

Tél : 01.60.79.50.48

 

Le métier d’Assistant de Service Social

L’assistant de service social exerce son activité au sein des collectivités locales (départements et communes, politique de la ville), de la fonction publique de l’État (ministère des affaires sociales, de l’éducation nationale, de la justice…), de la fonction publique hospitalière, des établissements de santé publics et privés, des établissements et services médico-sociaux, des organismes de protection sociale (caisses de sécurité sociale, d’allocations familiales, de retraite), des entreprises industrielles et commerciales privées ou publiques, des associations du secteur sanitaire et social.

La diversité des secteurs d’emploi amène une pluralité de fonctions et d’activités de l’assistant de service social qui s’exerce par des moyens adaptés à l’intervention et diversifiés tels que les permanences et les visites à domicile et par tout autre moyen que requiert l’intervention.

L’assistant de service social intervient auprès de personnes, de familles ou de groupes rencontrant des difficultés. Il contribue à créer les conditions pour que ces personnes, ces familles ou ces groupes aient les moyens d’être partie prenante de leur évolution et de renforcer les liens sociaux et les solidarités dans leurs lieux de vie.

Il intervient et agit à partir d’une approche globale pour :

– améliorer leurs conditions de vie sur le plan social, sanitaire, familial, économique, culturel et professionnel,
– développer leurs propres capacités à maintenir ou restaurer leur autonomie et faciliter leur place dans la société,
– mener avec eux toute action susceptible de prévenir ou surmonter leurs difficultés.

Il procède à l’élaboration d’un diagnostic social et d’un plan d’intervention conclu avec la participation des intéressés. Il contribue aux actions de prévention, d’expertise ainsi qu’au développement social et à la lutte contre les exclusions, en complémentarité avec d’autres intervenants.

Il initie, promeut et pilote des actions collectives et de groupe, dans une dynamique partenariale et d’animation de réseau en favorisant l’implication des usagers.

Il accomplit ces actes professionnels en engageant sa responsabilité par ses choix et prises de décision, pour les mettre en œuvre en tenant compte de l’état des droits, des politiques sociales, de la profession avec ses repères éthiques, pratiques et théoriques construits au fil de l’histoire, et de lui-même en tant que personne agissante et citoyenne. Ces actions doivent s’appuyer plus particulièrement sur une appréhension de « la demande sociale ».